Non classifié(e)

La franchise, ça vous gagne !

Qui a dit qu’entreprendre relevait du parcours du combattant ? La franchise est un business model qui séduit de plus en plus de jeunes et moins jeunes chefs d’entreprise, désireux de se lancer sur l’autoroute de l’entreprenariat, sur une voie claire et balisée.

Véritable contrat de confiance signé entre une enseigne et un indépendant, le succès de la franchise repose sur des leviers essentiels : la transmission et la notoriété d’une marque, la pertinence d’un concept, la transmission d’un savoir-faire, l’accompagnement.

Par temps de crise, la franchise rassure.

Selon une étude révélée en juin 21 par La Fédération de la Franchise et menée avec Kantar, le modèle de la franchise apparaît comme un refuge pour les franchisés dans le contexte de crise sanitaire qui a marqué l’année 2020 : 67% estiment en effet avoir mieux résisté à la crise en tant que franchisé plutôt qu’un commerçant indépendant.  Le fort accompagnement du franchiseur en cette période difficile participe sans conteste à ce sentiment d’être mieux armé pour résister à la crise. En effet, 93% des franchisés ont été accompagnés par leur franchiseur.

La relation établie entre le franchiseur et le franchisé a permis une plus grande adaptabilité à la crise, avec la mise en place d’actions spécifiques générant un impact positif sur leur activité. Au global, 9 franchisés sur 10 recommandent le modèle de la franchise.

La restauration rapide très prisée des franchisés

Alors que le secteur de l’hôtellerie n’affiche que 29 enseignes en 2019, soit 1 seulement de plus qu’en 2018, la restauration rapide enregistre 229 enseignes en 2019, soit 6 de plus qu’en 2018 et 6 379 franchisés. En 2020, elle passe à 6 658 franchisés et ses réseaux pèsent un peu plus de 10% du nombre total de réseaux.*

La restauration rapide a le vent en poupe et répond à la tendance actuelle d’une cuisine rapide, économique et diversifiée avec sa multitude d’enseignes. C’est l’un des secteurs les plus importants de la franchise qui rapporte 9,57 milliards d'euros par an à ses franchisés (en 2019), selon l’Observatoire de la Franchise.

AJ Conseil recrute pour des franchiseurs et des franchisés.

Pour les franchiseurs principalement, ce sont des fonctions supports et directions opérationnelles, pour les franchisés, des fonctions de Direction de centres de profits et également des directions opérationnelles pour les entreprises plus structurées.

Nous constatons que le mot-clef pour la réussite des 2 partenaires est celui de professionnalisme :

-le franchiseur : professionnalisme dans la définition du concept, le recrutement et le suivi des franchisés ainsi que le contrôle du réseau

- le franchisé : le respect du concept et des process, l'engagement total dans sa nouvelle activité qui est souvent aussi un nouveau métier.

*Sources FFF et HR-infos.


Ouverture du M Social Opéra : l'esprit des années folles revisité

Millennium Hotels and Resorts inaugure l’impantation de la marque M Social en Europe avec l’ouverture de M Social Hotel Paris Opera

Cette nouvelle offre d’hébergement lifestyle conjugue l’élégance de l’architecture historique parisienne avec un design contemporain imprégné d’art et d’esthétisme. 163 chambres chaleureuses composent une détente enchanteresse pour des hôtes qui souhaitent se rencontrer, travailler et découvrir le meilleur de Paris.

Idéalement situé au 12 Boulevard Haussmann, au cœur du quartier de l’Opéra, cette adresse répond aux besoins d’une nouvelle communauté diversifiée de voyageurs. 5,4 millions d’euros ont été consacrés à la rénovation de l’ancien Millenium Paris Opéra.

Remontez le temps et plongez dans le chic et la créativité des années 1920, à l’image du lobby art déco de l’hôtel, resplendissant de marbre et de lustres ornés, dont la coupole de verre transparent inonde l’espace de lumière.

Le design mêle harmonieusement les styles artistiques des monuments emblématiques environnants tels que l’Opéra Garnier et le Louvre pour créer l’« Hôtel d’aujourd’hui ».

Des chambres Signature confortables et spacieuses qui donnent sur la paisible cour intérieure de l’hôtel aux suites Grande Sweetie qui offrent des espaces de vie séparés et une vue imprenable sur l’Opéra Garnier ou le Sacré-Cœur… le raffinement et l’intimité sont au cœur de M Social Opéra.

M Social Hôtel Paris Opéra est le quatrième établissement de la marque, après New York, Singapour et Auckland.


La crise sanitaire, un accélérateur de reconversion professionnelle

L’arrivée de la pandémie sur la scène économique mondiale a bousculé les modes de fonctionnement du travail mais elle a aussi suscité des réflexions personnelles et bouleversé les orientations de carrière.

L’arrêt quasi obligatoire des métiers de la restauration et de l’hôtellerie durant plus d’un an et le chômage partiel ont rebattu les cartes de l’emploi d’un secteur déjà à la peine. Selon l’Umih, 140 000 salariés de l’hôtellerie-restauration ont en effet changé de métier depuis le début de la crise de la Covid-19.

Les consultants du cabinet AJ Conseil le constatent tous les jours. La dynamique de demande de recrutement est relancée mais les candidats qualifiés manquent à l’appel.

 

Focus en 3 questions avec Alain Jacob, Président d’AJ Conseil.

Qu’en est il de la situation de l’offre et de la demande en cette rentrée 2021 ?

L’offre retrouve son niveau de 2019 mais la demande est inexistante, particulièrement dans le secteur de la production culinaire, ce qui n’est pas nouveau, mais cette année c’est vraiment catastrophique.

Quelles sont les solutions, selon vous, qui seraient susceptibles de redonner de l’attractivité aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration ?

Il n’y pas UNE solution mais il faut utiliser différents leviers en fonction de ses moyens financiers et de ses capacités organisationnelles : - augmenter les bas salaires, - supprimer tant que faire se peut les horaires de coupure, - essayer de donner un week-end sur 2 de repos hebdomadaire pour les établissements ouverts tous les week-ends, - être à l’écoute de son personnel, entrer en empathie avec ses collaborateurs-res

Les techniques de recrutement évoluent-elles dans ce contexte ?

Il faut être plus rapide, plus agile, savoir capter l’attention des candidats. En un mot, les séduire et très vite les fidéliser car ils sont en permanence à l’écoute de nouvelles opportunités.


Le Grand Hôtel Intercontinental Paris a rouvert ses portes

Le charme de la Belle Epoque revisité dans un esprit contemporain.

Depuis quelques semaines, les Parisiens renouent avec le chic et l’élégance du Grand Hôtel et de l’iconique Café de la Paix, à quelques pas de l’Opéra.

L’Intercontinental Paris Le Grand fait en effet peau neuve après cette troisième phase de rénovation sous la houlette de l’architecte Pierre-Yves Rochon. Goûtez au plaisir de vous détendre dans l’une des deux nouvelles suites Signature en duplex qui offrent un panorama époustouflant sur l’Opéra. Les suites Historique sont tout simplement renversantes de raffinement et s’ouvrent de manière inédite à l’angle du Boulevard des Capucines et du Palais Garnier. Sans oublier un nouveau club lounge pour toujours plus d’intimité.

Mais le must reste sans nul doute le mythique Café de la Paix, dont le décor Napoléon III, inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques, a été totalement rénové et repensé selon deux ambiances différentes. L’espace boulevard des Capucines conserve ses colonnes cannelées et ses plafonds ornés de ciels peints pour une cuisine traditionnelle. Côté place de l’Opéra, faites une escale gourmande de manière plus décontractée dans un décor qui rappelle l’esprit « jardin d’hiver ».

Image : Junior Suite ©Eric Cuvillier


Frédéric Galliath Elior marché entreprises

Nouveau directeur général France pour le segment entreprises d'Elior

Nouveau directeur général France marché entreprises chez Elior

Elior Group nomme Frédéric Galliath au poste de directeur général du marché entreprises d’Elior France. Frédéric Galliath est rattaché à Jean-Yves Fontaine et devient membre du management committee du Groupe.

Frédéric Galliath est diplômé de l’Institut de Sciences Politiques de Paris et titulaire d’un troisième cycle de gestion de l’IGS. Il débute sa carrière en 1989 dans des fonctions d’audit et de gestion opérationnelle chez Via Location, puis il rejoint Véolia Environnement en 1994, en tant que directeur régional, avant d’être nommé responsable de la fidélisation.

Il intègre Elior France en 2005, au poste de directeur régional sur le segment restaurants inter-entreprises (RIE) du marché entreprises. Frédéric Galliath occupait la fonction de directeur des opérations du marché entreprises d’Elior France depuis 2012.

Frédéric Galliath Elior marché entreprises

Carme Thelen

AJ Conseil recrute la cheffe du Grand Hôtel & Spa d'Uriage

AJ Conseil Recrutement & RH recrute la cheffe du Grand Hôtel & Spa d’Uriage

Carme Thelen

Il y a des candidats et candidats dont on se souvient. C’est le cas de Carmen Thelen, 29 ans, qui se vient de voir confier les manettes des cuisines du Grand Hôtel & Spa d’Uriage-les-Bains (38).

D’origine allemande, la jeune femme est arrivée en France il y a dix ans pour un stage à l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence (13). Après trois années passées aux côtés de Sylvestre Wahid, elle s’envole pour le 39 V à Paris. Elle est également passée par le Strato à Courchevel ainsi qu’au Zinc des Neiges dans la même station de sports d’hiver.

Well done chef !


Rachats dans la restauration collective

Le marché de la restauration collective se restructure

L’année 2019 commence fort dans le secteur de la restauration collective ! En quelques mois, le marché a enregistré plusieurs opérations importantes.

Le groupe Casino cherchait à nettoyer son bilan. A cet effet, l’entreprise a annoncé le 14 février 2019 avoir signé un accord avec Compass Group « en vue d’une cession de R2C », sa filiale spécialisée en restauration collective (125 unités).

Parallèlement, le groupe familial Dupont Restauration a repris la société Multi Restauration Méditerranée (MRM). Fort de cette acquisition, l’opérateur franchit la barre de 200 M€ de chiffre d’affaires et consolide ses positions dans la région PACA.

Enfin, le groupe toulousain Newrest, via sa filiale Newrest Restauration a avalé Isidore Restauration très implantée dans le nord-ouest de la France. Newrest Restauration est désormais présente à travers l’Hexagone et vise un chiffre d’affaires de 300 M€ d’ici à cinq ans.


Ils ont décroché les étoiles !

Ils ont décroché les étoiles !

Les écrivains ont leurs prix littéraires. Les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont, eux aussi, les leurs. Découvrez les derniers « heureux (ses) élu(e)s » de la profession !

Laurent Petit

Le chef du Clos des Sens à Annecy-le-Vieux décroche le Graal : 3 étoiles dans l’édition du guide Michelin 2019. C’est la consécration d’une cuisine locavore où la viande n’a plus sa place !

Christelle Brua

Née en Moselle et fille de restaurateurs, la cheffe pâtissière Christelle Brua est sacrée meilleure pâtissière par l’association Les Grandes tables du monde. Elle est la première femme à recevoir cette distinction, un an après la création de ce prix.

Sébastien Chapalain

Président de l’enseigne de restauration Class ’croute,  ce diplômé de l’IPAG et ancien directeur général de Pizza Hut France, obtient le Prix des 100 jours EIMKPMG dans la catégorie PME. Le jury a particulièrement apprécié le nouvel élan marketing impulsé à la marque.

Amélie Darvas et Gaby Benicio

Le guide Fooding 2019 met les femmes à l’honneur ! Le prix de la meilleure table est remis conjointement à Aponem (Hérault), la table d’Amélie Darvas et Gaby Benicio (ex-Hai Kaï), et au Rigmarole (Paris XIe), restaurant dédié au binchotan (barbecue nippon) tenu par Robert Compagnon et Jessica Yang, couple franco-américano-taïwanais.

Denis Courtiade

Fils de restaurateur à Sully-sur-Loire, le directeur du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, remporte le prix « Mauviel 1830 » des Grandes tables du Monde : « Meilleur directeur de salle du monde » 2018.

Alexandre Mazzia

Déjà auréolé d’une étoile au guide Michelin, le chef de 42 ans se voit attribuer le titre de  «cuisinier de l’année» dans le nouveau guide Gault & Millau 2019 pour son travail dans son restaurant «AM», situé à proximité du stade Vélodrome de Marseille.

Jean Sulpice

L’Académie Internationale de la Gastronomie (AIG) décerne le Grand Prix de l’Art de la Cuisine à Jean Sulpice, Auberge du Père Bise à Talloires.

Guy Savoy

La Liste, classement gastronomique initié en 2015 par la diplomatie française, a rendu son verdict. Pour la troisième année consécutive, c’est le parisien Guy Savoy, trois étoiles à la Monnaie de Paris (VIe), qui voit la vie en rose.

L’Hôtellerie aussi à ces prix

Philippe Leboeuf

Né à Remiremont dans les Vosges, Philippe Leboeuf, dont les parents tenaient le Café du Stade, est sacré « meilleur hôtelier du monde 2018» par le magazine Hotels. Une distinction qui salue le parcours sans faute de lactuel directeur général du Mandarin Oriental Paris. De la direction du Crillon à 36 ans, en passant par le groupe Concorde ou bien encore Rosewood Hotels, le cousin du footballeur devenu comédien Frank Leboeuf, Philippe a toujours eu le goût de la gagne !

Maud Bailly

Nommée Chief Digital Officer, en charge du Digital, de la Distribution, des Ventes et des Systèmes d’information, et membre du comité exécutif du groupe AccorHotels en 2017, Maud Bailly a remporté le prix Numérique des Next Leaders Awards 2018.

Julie Bonnot

Parmi les 11 finalistes du concours Un des meilleurs ouvriers de France gouvernant(e) des services hôteliers, Julie Bonnot est la seule candidate à être parvenue à obtenir le titre cette année. Jolie récompense pour cette jeune femme de 29 ans, gouvernante générale à l’Hôtel & Spa du Castellet (Var).


Le guide Gault & Millau change de mains

Le guide Gault & Millau passe sous pavillon russe

Le célèbre guide gastronomique se cuisinera désormais à la « sauce » russe. Côme de Chérisey, copropriétaire de la marque,  cède le guide jaune à la holding NTI.

L’année 2019 débute fort pour le célèbre guide gastronomique, créé par Henri Gault et Christian Millau en 1972 ! Côme de Chérisey, qui en était copropriétaire depuis 2016, vient de céder la totalité de ses parts à une société russe : la holding NTI, détenue par Vladislav Skvortsov et Jacques Bally.

Jacques Bailly, qui a notamment été vice-président du groupe Alain Ducasse et CEO du groupe Maisons et Hôtels Sibuet, va désormais assurer la présidence opérationnelle du Gault & Millau.

« Je remercie Côme pour les accomplissements réalisés au cours de ces dernières années et m’engage avec sérénité aux commandes de cette merveilleuse entreprise. Tout en restant fidèle aux valeurs historiques et aux fondamentaux qui ont fait de Gault & Millau les propagateurs de la Nouvelle Cuisine, nous avons de grands projets de développement en France et à l’étranger », a déclaré le nouveau patron du guide dans un communiqué.

Le guide Gault & Millau est tiré à 40.000 exemplaires en France et présent dans 20 pays. Une première édition russe du guide.