Chiffres du mois

chiffres clefs

Tourisme mondial 2018 : début d'année en hausse sensible

Tourisme mondial 2018 : début d’année en hausse sensible

Le tourisme mondial démarre l’année 2018 sur les chapeaux de roues. Selon les données de l’OMT, les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 6 % au cours des quatre premiers mois de l’année 2018 par rapport à la même période l’an dernier.

 

Ces premiers chiffres dépassent les prévisions de l’Organisation Mondiale du Tourisme pour 2018 (+4 % à +5 %). La croissance a été tirée par l’Asie-Pacifique (+8 %) et l’Europe (+7 %). L’Afrique (+6 %), le Moyen-Orient (+4 %) et les Amériques (+3 %) ont également affiché des résultats solides.

chiffres clefs

Bonne tenue de l’Europe

De janvier à avril 2018, les arrivées internationales ont augmenté toutes régions confondues. C’est l’Asie-Pacifique (+8 %) qui a pris la tête de la croissance, portée par les résultats de l’Asie du Sud-Est (+10 %) et de l’Asie du Sud (+9 %).

L’Europe, première région touristique au monde, a également enregistré des résultats solides au cours de ces quatre mois (+7 %), grâce au dynamisme des destinations de l’Europe méridionale et méditerranéenne et de l’Europe occidentale (+8 % dans les deux cas).

La croissance dans les Amériques est estimée à 3 %, l’Amérique du Sud (+8 %) affichant la meilleure performance. Les Caraïbes (-9 %) sont la seule sous-région à connaître une baisse des arrivées au cours de la période, certaines destinations subissant toujours les effets du passage des ouragans d’août et de septembre 2017.

La confiance dans le tourisme mondial reste forte

Les informations limitées en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient laissent entrevoir une croissance de 6 % et de 4 %, respectivement, venant confirmer le rebond des destinations du Moyen-Orient et la consolidation de la croissance en Afrique.

D’après la dernière enquête en date auprès du groupe d’experts du tourisme de l’OMT, la confiance dans le tourisme mondial reste forte. Les prévisions du Groupe pour la période allant de mai à août sont parmi les plus favorables de ces dix dernières années, dopées par un sentiment d’optimisme particulier en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe.

Une bonne nouvelle pour l’emploi qui ne cesse d’augmenter dans le secteur !