La technologie révolutionne le tourisme
Sabre publie un rapport sur l'impact des nouvelles technologies dans le tourisme

Mots-clés : hôtellerie, Tourisme
13 Juin 2017

Les nouvelles technologies vont-elles réellement changer le visage des acteurs touristiques ?

robot reception hotel

Interfaces de conversation, intelligence connectée, réalité virtuelle… la révolution technologique du tourisme est en marche. Zoom sur les principaux changements à travers une étude publié par Sabre.


Sabre, le leader mondial de solutions appliquées au voyage, explore sans cesse les nouvelles tendances depuis de nombreuses années. Il vient du reste de publier un rapport, Emerging Technology in Travel, qui révèle les tendances émergentes dans le secteur du tourisme.


Après avoir examiné les différentes solutions techniques qui auront un impact sur les déplacements au cours des 10 prochaines années, le rapport propose plus de 40 offres dédiées aux agences, aux compagnies aériennes, aux hôteliers et aux voyageurs.


Interfaces de conversation : voix, messagerie et nouveaux moyens de communication


Chaque mois, il y a plus de 1 milliard de nouveaux utilisateurs de WhatsApp et Facebook Messenger dans le monde. WeChat, en Chine, compte plus de 750 millions de nouveaux comptes par mois.


L’utilisation de ces applications aura inévitablement un impact sur l’utilisation des smartphones, évoluant vers l’unification d’autres applications et fonctionnalités.


Hyatt, Kayak, KLM et Uber font partie des entreprises qui ont saisi l’opportunité d’un business auprès des utilisateurs de Facebook Messanger. Quant à Chatbot, il intègre l’intelligence artificielle et le traitement du langage naturel pour interagir avec toutes sortes d’appareils.


Parallèlement, Sabre Labs teste actuellement un prototype appelé Labsie qui autorise les hôtels, les compagnies aériennes et les agences de voyages à interagir avec les voyageurs grâce à Messenger.


Ce prototype les assiste jusque dans leur expérience “voyageur”. La même technologie s’applique aux interfaces vocales, comme Alexa d’Amazon ou Siri, qui permet de faire des recherches et des demandes ou d’apporter des commandes presque aussi bien que lorsque l’interlocuteur est une personne.


Intelligence connectée : le rôle des robots et des beacons dans le secteur du voyage


Sabre sait que l’intelligence connectée aura un impact immédiat sur l’industrie du voyage, surtout pour la géolocalisation en intérieur, l’automatisation et la robotique. L’entreprise travaille au développement de cette technologie afin de proposer rapidement une technologie incontournable dans les années à venir.


Dans l’hôtellerie, les robots anthropomorphes sont de plus en plus visibles dans des endroits tels que le check-in d’hôtel. L’exemple du Henn-na, un hôtel 5 étoiles au Japon situé dans le parc d’attractions Nagasaki, en est la preuve. Dès son inauguration en 2015, il proposait à la réception, un robot dinosaure et un robot humanoïde accueillaient les visiteurs.


Le groupe Hilton semble également avoir adopté l’idée du robot. Il a notamment installé Connie, un robot dédié à la réception, dans certains de ses établissements aux USA.


Réalité virtuelle et réalité augmentée


S’agissant de la réalité numérique, on distingue deux innovations complémentaires qui profitent au bien-être du voyageur : la réalité virtuelle et la réalité augmentée.


Si la réalité virtuelle n’est pas une totale nouveauté et permet déjà de découvrir avec ses yeux, ce qui l’est en revanche, c’est la recherche de technologies permettant d’augmenter la réalité des 5 sens qui ne sont pas encore totalement concernés par cette innovation.


Aujourd’hui, Sabre cherche constamment à améliorer la manière de voyager et développe de nouveaux moyens pour augmenter l’expérience voyage, comme la reconnaissance faciale, même si elle en est encore à un stade précoce.


En effet, les systèmes peuvent aujourd’hui, grâce à leur intégration aux réseaux sociaux et les nouvelles capacités d’exploration de données, recueillir des données à partir des réseaux sociaux et créer un profil pour chaque voyageur.


Par exemple, une image (Facebook ou LinkedIn) d’un voyageur sera affichée sur le système de gestion de la propriété (PMS) des agents de la réception de l’hôtel, afin qu’ils puissent mieux identifier les hôtes avant qu’ils n’arrivent au comptoir d’enregistrement.


La véritable reconnaissance faciale via des outils digitaux (à distance, identification automatique d’un invité ou d’un voyageur, identique aux systèmes de contrôle des e-passport) est proche du secteur de la réalité augmentée, appelée SLAM (Localisation et Mapping Simultané). Elle est encore au début de sa phase de maturité et fortement influencée par l’éclairage, les mouvements et le manque d’envergure des données disponibles.


Il existe encore de nombreux obstacles pour atteindre un niveau de précision acceptable, qui sera obtenu au fur et à mesure que l’IA et les autres technologies évoluent et se lient.


L'avenir se construit donc maintenant ! Soyez vigilants ...