Qu'est-ce qu'un artisan cuisinier ?
Publication d'un décret présentant les conditions requises

Mots-clés : restauration
29 Mai 2017

La restauration rejoint la famille de l'artisanat

chef de cuisine

Voilà plus de trente ans que les professionnels de la restauration le réclamaient ! Depuis le 10 mai, date de la publication d'un décret au Journal Officiel, c'est chose faite. Le statut d'artisan cuisinier entrera en viguer au 1e juin 2017.


La cuisine rejoint enfin la grande famille de l'artisanat. Reste que ne pourra pas se prévaloir qui veut de ce statut tant attendu par l'ensemble du secteur.


Le décret du 10 mai 2017 fixe en effet les conditions requises permettant aux personnes physiques et aux dirigeants de personnes morales exerçant une activité de fabrication de plats à consommer sur place de se prévaloir de la qualité d’artisan cuisinier.


Cette qualité d’artisan cuisinier sera accessible à tout professionnel de la restauration aux conditions suivantes :



  • satisfaire aux conditions permettant de se prévaloir de la qualité d’artisan fixées à l’article 1er du décret du 2 avril 1998 relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers;

  • justifier sa qualité de dirigeant d'une entreprise de moins de 11 salariés lors de son immatriculation auprès de la Chambre de métiers et de l'artisanat de son département ;

  • justifier une formation professionnelle (CAP, BEP ou niveau au moins équivalent dans le métier exercé ou un métier connexe, ou encore immatriculation d'au moins six ans dans le métier) ;

  • justifier d’une cuisine et d’une carte intégralement « faite maison» à partir du produit brut, telle que définie par le décret du 6 mai 2015 modifiant le décret du 11 juillet 2014 relatif à la mention «fait maison».