La Minute RH & Emploi d'AJ Conseil-Travail Dominical
Un salarié français sur cinq

Mots-clés : Emploi, Travail
05 Décembre 2015

Travail dominical : 1 salarié sur 5 est concerné en France

Minute montre fotolia - AJ Conseil Recrutement & RH

Le travail dominical fait débat depuis un moment en France. La publication de la loi Macron (6 août 2015) a amplifié le phénomène. Et pourtant ! Dans les faits, le travail dominical est bel et bien rentré dans les mœurs. En témoigne une étude récemment diffusée par la DARES, qui identifie clairement le nombre de salariés qui exercent leur activité le dimanche.



  • 4,2 millions de salariés (soit 18% d’entre eux) ont travaillé "au moins 1 dimanche" sur une période d’observation de 4 semaines

  • 12% déclarent même avoir travaillé " au moins 2 dimanches" sur la même période


Le secteur de l’hôtellerie-restauration en tête


L’étude de la DARES montre que 3 secteurs d’activité sont particulièrement concernés par le travail le dimanche. 64% de ceux qui ont travaillé au moins 2 dimanches dans le mois précédent exercent des professions dans les domaines :



  1. De la sécurité des personnes et des biens (gendarmes, policiers, agents civils de sécurité, surveillants de prison, pompiers) 

  2. De la continuité de la vie sociale (hôtellerie-restauration, transports, commerces, activités culturelles ou de loisirs) 

  3. Et de la permanence des soins (aide-soignant, infirmiers, ambulanciers, médecins et agents de services hospitaliers, aides médico-psychologiques)


Beaucoup de travailleurs indépendants


Ils sont 1,1 million de non-salariés a avoir travaillé au moins un dimanche dans le mois précédent (soit 38% d’entre eux). 75% déclarent même avoir travaillé "au moins 2 dimanches" au cours des 4 semaines de référence. 70% de ces travailleurs indépendants exercent dans les secteurs :



  • De la boulangerie-pâtisserie 

  • De la boucherie-charcuterie 

  • De l’agriculture

  • Des hôtels-cafés-restaurants

  • Des loisirs

  • Des transports

  • De la santé